Malgré la situation exceptionnelle nos services sont maintenus, les employés travaillent à distance et la décision a été prise de grouper les envois 1 fois par semaine.
Toutes les précautions en matière d'hygiène et de santé sont respectées tel que le préconise les autorités sanitaires.
Nous vous remercions de votre confiance.

ISBN : 978-2-89400-244-5
Date de parution : 2008-01-01

Couverture rigide
998 pages
79,00$ Ajouter au panier

« Les juristes abordent traditionnellement le droit comme une variable indépendante. Les normes sont vues comme des instruments de changement, changement de comportements individuels, de relations interpersonnelles, d’organisation sociale, de structuration systémique, selon des objectifs fixés, expressément ou implicitement, par les politiques publiques qui les engendrent. Dans un contexte essentiellement juridique, poser le droit comme variable dépendante n’est donc pas banal. Cette conversion, cette métamorphose, cette permutation révèlent, plus que symboliquement, le parcours intellectuel d’Andrée Lajoie, son audace et son courage. Le droit serait moins le producteur des changements que leur produit, moins le bâtisseur que le construit, moins le meneur que le sujet dirigé. En contrepartie, il serait un résultat plus qu’un instrument, une fin plus qu’un moyen, un pouvoir plus qu’un procédé. »

(extrait du texte introductif préparé par Pierre Noreau et Louise Rolland, « Le droit: une variable dépendante »)


Bélanger Sauvé - Avocats Coop Droit de Université de Montréal