Couverture souple
162 pages
37,00$ Ajouter au panier



  • Comme l'indique son titre, c'est sur l'arrière-plan des relations entre les Autochtones et les autorités canadiennes et québécoises qu'Andrée Lajoie compte situer cette biographie de Ghislain Picard, qui se déroule par ailleurs en deux parties.

    Il s'agira tout d'abord de la préparation à la vie publique d'un jeune homme prometteur (Partie I), qui ne prendra que tardivement conscience de la situation politique des Autochtones au Québec, après une enfance passée à Betsiamites, suivie d'études secondaires et post secondaires hors réserve et d'une courte carrière professionnelle en communications.

    Puis, dans la Partie II, Andrée Lajoie abordera la carrière politique de Ghislain Picard, qu'il amorce comme vice-président du Conseil Attikamekw-Montagnais, un poste qui lui tient lieu de brève transition vers sa vraie carrière politique où il devient Grand Chef de l'Assemblée des Premières Nations Québec/Labrador en 1991, qui comprendra deux étapes. La première lui servira d'apprentissage, lui permettant de rassembler les Premières Nations pour la réalisation d'ententes avec les autorités québécoises et canadiennes. Dans la seconde, encore en cours, il fera preuve de ténacité et de résistance malgré les échecs subis dans la réalisation des objectifs plus clairement politiques des Premières Nations. Il s'agit en fait pour lui de faire connaître davantage la condition des Autochtones, une lutte qui devrait, à terme, donner plus de résultats, dans le contexte où certaines des questions soulevées seront plus claires pour la population québécoise. Tout cela avant de déboucher sur les perspectives d'avenir du Grand Chef et des Premières Nations en guise de conclusion.




Bélanger Sauvé - Avocats Coop Droit de Université de Montréal