Couverture souple
643 pages
63,00$  35,00$ En rupture de stock



  • En raison de la situation de certaines entreprises, employant des salariés dans des établissements situés au Québec et ailleurs au Canada, diverses lois veulent s'appliquer aux régimes complémentaires de retraite qu'elles proposent, créant la possibilité des conflits qui rendront difficile la détermination des droits des participants, souvent placés en situation de faiblesse lors de la retraite ou en cas de maladie.

    Ainsi, quels seront les droits aux prestations d'un participant s'il a changé de province de travail pendant sa carrière et si les lois de ces provinces ont été modifiées dans le temps? Quelle loi va s'appliquer si l'employeur prend un « congé de cotisation » à même l'excédent d'actif?

    Comme ces régimes, de nature contractuelle, comprennent des dispositions relatives à leur administration générale, à leur gestion et utilisent le mécanisme de la fiducie ou du trust, il faut aussi savoir, par exemple, quelle loi va fournir les règles concernant les placements des caisses de retraite, celles relatives à la fusion ou à la scission de régimes, etc.

    Telles sont quelques-unes des difficiles quiestions auxquelles l'auteur de la présente étude se propose de répondre en explorant, d'abord, les rgèles de droit international privé en droit civil et en common law au Canada consacrées aux contrats, aux trusts et aux fiducies, en situation normale et en cas de conflits dans le temps, et en proposant, ensuite, des règles uniformes de conflit de lois.

    L'auteur (docteur en droit de l'Université McGill ; licencié en droit et titulaire d'une maîtrise et d'un D.E.S.S. de l'Université de Paris-I, Panthéon-Sorbonne), ets professeur titulaire à la Faculté de droit de l'Université de Montréal et y enseigne le droit international privé et le droit des contrats.



Bélanger Sauvé - Avocats Coop Droit de Université de Montréal