ISBN : 978-2-89400-268-1
Date de parution : 2009-01-01

Couverture souple
272 pages
55,00$   En rupture de stock

Advances in paediatirc research are proving our understanding of the many factors affecting health and development of children, including the role of the environment and education. Unfortunately, the absence of specific ethical guidelines for research involving children and adolescents has proven to be an obstacle. A major challenge is to ensure advances are achieved in a way that maximizes the benefits of research, and offers special protection while respecting both parental authority and the developing autonomy of minors.


This book represents the results of a project undertaken by the National Council on Ethics in Human Research to study the ethical and legal issues of research involving children and adolescents. It has been funded through the Canadian Institutes for Health Canada. This 2 year project collected and critically reviewed international and Canadian policies on research involving children as well as the relevant literature since 1993 "Report on Research Involving Children" of the National Council on Bioethics in Human Research.


This collective work offers an analysis of the current norms and issues in paediatric research in the Canadian context. It focuses on eight different areas of research involving children. As an important addition to the reverences on research involving children in Canada, it provides:


- a review of international and Canadian norms on research involving human subjects with a particular focus on issues raised by pediatric research;


- new strategies for the conduct of social science and educational research;


- a review of emerging ethical issues in palliative care research;


- an analysis of policies addressing specific issues in the context of pediatric biobanks;


- recommandations for managing the complex issues of longitudinal studies;


- recommandations for the management of assent;


- emerging issues in newborn screening.

ISBN : 978-2-89400-258-2
Date de parution : 2008-01-01

Couverture souple
186 pages
58,00$ Ajouter au panier

Le contexte particulier du dopage dans le sport suscite de nombreuses questions à l'égard des obligations et de la responsabilité des médecins. Ces derniers doivent respecter non seulement les principes de l'éthique médicale, mais également ceux de l'éthique sportive, comme le fair-play. Il arrive parfois que l'éthique sportive entre en conflit avec l'éthique médicale. Les médecins sont alors confrontés à d'importants dilemmes qui peuvent engager leur responsabilité professionnelle et civile.


L'auteure concentre son analyse sur les dilemmes découlant de l'obligation de soins et du secret professionnel. Par exemple, les médecins peuvent-ils prescrire des médicaments pour contrer les effets néfastes du dopage afin de préserver la santé des athlètes fautifs? Devraient-ils dénoncer les athlètes qui recourent à des substances interdites pour améliorer leur performance nonobstant leur secret professionnel? La question de la recherche sur l'amélioration de la performance est également très préoccupante. En raison du caractère clandestin de cette recherche, les médecins qui y participent respectent-ils leurs obligations professionnelles?


L'analyse des principaux instruments normatifs applicables en l'espèce mène l'auteure à la conclusion que les médecins ne doivent pas être placés dans une situation telle qu'ils doivent refuser de suivre des athlètes de crainte d'être accusés de dopage. Malgré l'adoption récente du Code médical du Mouvement Olympique, peu de normes guident les médecins confrontés aux dilemmes du dopage sportif. Afin de bien encadrer leur pratique professionnelle dans ce contexte particulier, l'auteure fait valoir l'importance d'élaborer de bonnes pratiques en matière de médecine sportive pour déterminer clairement les limites des obligations professionnelles des médecins.


L'auteure est avocate et titulaire d'une maîtrise en droit. Ayant un intérêt marqué pour la génétique et les problèmes juridiques et éthiques qui découlent de son application en médecine moderne, Me Samuël est chef de projets au Centre de recherche en droit public (CRDP) de l'Université de Montréal.



Bélanger Sauvé - Avocats Coop Droit de Université de Montréal