ISBN : 2-89400-032-3
Date de parution : 2003-01-01

Couverture souple
188 pages
25,00$   En rupture de stock
Le droit se présente d'abord à nous comme oeuvre de langage. Comme tout langage il est animé par un double mouvement, un double tropisme, qui agit sur son organisation interne puis sur son rapport avec le monde. La logique qui préside au premier mouvement est métaphorique. C'est elle qui voit à la hiérarchisation des normes et des lois, à leur ordonnancement, à travers la figure de l'arbre, avec ses racines ou ses sources, sa croissance, ses branches. La logique qui préside au second mouvement est métonymique. Elle repose sur la figure du droit comme volonté du peuple, à laquelle se rattachent celles de la souverainté du peuple, de l'autonomie de la colonté dans le contrat, de l'inviolabilité de la propriété et de la liberté d'expression. Ces deux logiques sont invisibles, et les tropes à travers lesquels elles s'expriment, conventionnels, figés. C'est à mettre en évidence ce qui se joue en eux et ce qu'ils cachent que s'emploie cet ouvrage, qui montre du même coup ce qu'ils ont de fictif et ce qu'ils emportent comme conséquences pour la signification et l'oeuvre du droit.


Bélanger Sauvé - Avocats Coop Droit de Université de Montréal