L'encadrement des services génétiques constitue une question d'actualité, exacerbée par l'essor actuel des échanges transnationaux d'échantillons génétiques. Cette internationalisation des services génétiques s'explique par la rareté de certains troubles génétiques et par le nombre restreint de laboratoires effectuant des tests spécialisés. Par leur nature même, les tests génétiques comportent des risques et doivent faire l'objet d'un contrôle serré. L'absence de contrôle international des laboratoires génétiques soulève donc d'importantes questions juridiques. Dans le présent ouvrage, les auteures s'attachent, en premier lieu, à une étude détaillée des normes de gouvernance encadrant les prestations des laboratoires génétiques canadiens, américains, britanniques et australiens, notamment en matière de contrôle de la qualité, selon une perspective comparative. En second lieu, les auteures étudient quelques questions liées aux droits des patients de services génétiques et au sort de ces droits lors d'échanges internationaux d'échantillons génétiques à des fins de test. L'hétérogénéité des normes régissant les laboratoires génétiques soulève des questions éthiques et démontre la nécessité d'ouvrir un dialogue international afin d'uniformiser les normes d'encadrement des laboratoires génétiques.

ISBN : 2-89400-208-4
Date de parution : 2005-01-01

Couverture rigide
316 pages
56,00$  45,00$ En rupture de stock
Du séquençage du génome humain à la génomique, du déterminisme biologique à l’influence des facteurs environnementaux et à l’expression aléatoire des gènes, l’enthousiasme de la découverte engendre d’éphémères certitudes qui font place aussitôt à de nouvelles interrogations, à de nouveaux défis. é chaque étape, nous sommes confrontés à la nature même de l’être humain, aux pouvoirs de la science, à nos responsabilités à l’égard de nos semblables et des générations futures.

La recherche veut être source de réels progrès pour l’humanité : cet idéal lui impose de prendre en compte les valeurs fondamentales qui doivent baliser les chemins de la découverte. Le groupe GE3DS (génétique, éthique, environnement, économie, droit et société), financé par Génome Québec et Génome Canada, a rassemblé durant trois ans des scientifiques et des chercheurs en sciences humaines provenant de six universités québécoises, dans un dialogue lucide et constructif, afin d’étudier les droits et responsabilités des uns et des autres.


Bélanger Sauvé - Avocats Coop Droit de Université de Montréal